MOT DE DENIS JEAMBAR

Président du jury

2021​
Le sport trouve sa grandeur dans la confrontation. Moment d'une intensité rare, à nulle autre pareille, que l'affrontement de deux athlètes ou deux équipes en quête de victoire. L'adversaire n'est jamais ennemi car il faut le battre sans l'abattre. Sans doute n'est-il pas de plus belle manière que d'exalter les qualités humaines : le courage, le dépassement de soi, l'intelligence, la ruse, parfois la force, mais aussi le respect de l'autre. Il n'est pas de grand vainqueur sans un vaillant vaincu. Tous les livres couronnés par le prix Jules Rimet,  depuis sa création en 2012, célébraient cette loi si singulière qui fait la beauté du sport et éclaire son lien avec la littérature. Deux sports, cependant, y dérogent: l'alpinisme et la voile. Les hommes et les femmes qui les pratiquent n'affrontent que la Nature et ses imprévisibles élèments. Face à des cathédrales de roches glacées ou des déferlantes d'eau grandes comme des gratte-ciel, l'Homme devient fourmi et mesure la réalité de ses limites. "Au milieu de l'été, un invincible hiver" de Virginie Troussier, récompensé par le dixième prix Jules Rimet, raconte ainsi l'histoire de sept alpinistes pris dans la terrible tourmente de la seule survie. Ce récit glaçant, d'une écriture à la fois sobre et poignante, fait penser à une tragédie antique. Il saisit le lecteur de la première à la dernière ligne comme le froid saisit ses victimes. Virginie Troussier nous plonge sans détour dans l'envers implaccable de la Nature et nous dévoile sans mots inutiles le courage insensé de ces hommes qui la défient. Nulle autre épreuve ne permet à ce point de se révéler à soi-même. Il n'est pas étonnant que le jury du prix Rimet ait choisi ce texte dès le premier tour au terme, cependant, d'une discussion de près de deux heures, marquée par une exceptionnelle liberté de ton. Cette petite assemblée, alliage "magique" de jurés venant d'horizons très différents mais unis par la même passion de la littérature et du sport, ne se prononce jamais à la légère. Chacun des six ouvrages sélectionnés brillaient de qualités différentes qui méritaient d'être longuement débattues. Une mention spéciale a été attribuée à l'unanimité à Stefano Massimi pour "Ladies football club", roman en vers libre, novateur, d'un grand intérêt littéraire, sur la naissance du football féminin en Angleterre. Le prix Jules Rimet ne pouvait mieux célébrer son dixième anniversaire avec un magnifique vainqueur mais pas de vaincus.

MOT D'YVES RIMET

Membre du jury, petit-fils de Jules Rimet

2021​
Dix ans ont passé depuis le premier Prix, et il n’y a eu que du plaisir à la lecture des différents romans portant sur l’ensemble des sports, de la course à pied à la boxe. Ces ouvrages nous ont montré que, véritablement, le sport représentait l’ensemble des plus belles valeurs que l’on trouve dans l’humanité : le courage, la volonté, la dignité et, surtout, l’amitié.
Pour cette dixième édition, j’avais choisi de couronner le  livre de Virginie Troussier. Je me réjouis que le jury ait désigné lauréate cette amoureuse de la montagne. Ce livre m’a tellement pris, je l’ai vécu jusqu’aux tripes. Voir que l’amitié de départ qui liait ces alpinistes n’a pas été abandonnée pendant cette tragédie qui s’est terminée par la mort de quatre d’entre eux est bouleversant.
J’espère que le Prix Jules Rimet continuera à se développer avec le même enthousiasme. L’ensemble de la société ne fera que bien s’en porter !

Prix Jules Rimet 2021 : Virginie Troussier, lauréate
LE MOT DE VIRGINIE TROUSSIER
Lauréate 2021 du Prix Jules Rimet
EN VIDÉO SUR NOTRE CHAINE
  • YouTube
ACTUALITÉS

Annonce de la lauréate Virginie Troussier

19/11/2021 - SITE DU RED STAR

EDITION

"Diego, l'enfant de la balle"

Deux mois après la mort de Maradona, le 25 novembre 2020, les auteurs et amis du Prix de littérature sportive Jules Rimet publient un recueil intitulé: « Diego, l’enfant de la balle ».

Réunissant les contributions de personnalités aussi diverses que Paul Fournel, Nicolas Baverez, Guy Boley, Denis Jeambar, François Guillaume Lorrain, Dario Levantino, Jean-Emmanuel Ducoin, Alain Gillot, Raymond Domenech, Jérôme Hallier ou Laurence Fischer, cet opus est disponible gratuitement, en numérique.

« Diego, l’enfant de la balle » propose un portrait, tour à tour, amoureux et mordant, de Diego Maradona. Des anecdotes, des chroniques et des micro-fictions qui éclairent la personnalité d’une des plus grandes stars du football mondial et racontent la place particulière que

l’argentin occupait dans le coeur du public.

Président de l’association Jules Rimet Sport et Culture, Renaud Leblond souligne la dimension éducative du projet : « Ce recueil servira de support aux ateliers d’écriture que nous proposons aux jeunes des centres de formation, notamment à l’OL et à l’OM. Pour qu’à leur tour, ils écrivent sur leurs idoles, et surtout sur eux-mêmes… ».

 

Diego, l’enfant de la balle (88 pages - Librinova / Éditions Jules Rimet)

Disponible gratuitement sur les plateformes de livres numériques

(Fnac.com, Kobo, Amazon, iBooks, Cultura.com et les Librairies Indépendantes)

Télécharger le PDF du livre          Télécharger l'ePub du livre          Télécharger le communiqué de presse

DIEGO_l_enfant_de_la_balle_Editions_Jule