Le Coeur du Pélican Cécile Coulon Éditions Viviane Hamy La rage de vaincre. C'est le sentiment qui habite Anthime lorsqu'il court. Courir. Pourquoi ? Pour exister. Et peut-être finalement pour survivre...

Lorsqu'Anthime, adolescent, arrive dans une banlieue de province avec son inséparable soeur Helena, il craint de ne pas s'intégrer dans la petite communauté où il n'est pas attendu. À l'occasion d'une kermesse, il s'illustre par sa rapidité au jeu de quilles. Dès lors, sous la houlette de Brice, l'entraîneur obèse et bonhomme, il n'a de cesse d'être le meilleur dans ce domaine où il excelle. Il devient bientôt le « Pélican », un exemple et un symbole pour toute la région. Admiré de tous, il est adulé dans l'ombre par une voisine, Joanna. Mais c'est Béatrice, charnelle et sensuelle, qui suscite son désir. La veille d'une course déterminante, les deux adolescents se donnent enfin leur premier baiser. Mais, alors qu'il est aux portes de la gloire, Anthime tombe. Grièvement blessé au mollet, il renonce au sport de compétition tout comme à Béatrice, qu'il est persuadé d'avoir déçue. En épousant Joanna, devenue décoratrice d'intérieur, il tombe dans la vie confortable et médiocre qu'il exècre.

Une vingtaine d'années plus tard, alors qu'il est devenu un père de famille bedonnant travaillant à Pôle Emploi, il reçoit un électrochoc qui l'arrache à sa torpeur : lors d'un enterrement, il est la risée de ses anciens camarades qui le mettent - sur le mode de la vanne - au défi de traverser le pays en courant. Blessé au plus profond de lui-même, il les prend au mot et, de retour chez lui, il exhume un vélo d'appartement des décombres de son garage et commence à s'entraîner avec hargne. Pris sur le fait par sa femme, furieuse de sa révolte, il quitte son foyer et rejoint sa soeur, Helena, qui devient la complice de ce projet insensé. Le « Pélican » parviendra-t-il à redevenir champion, à renouer avec l'estime de lui-même et à combler son orgueil ?

« Anthime s'est arraché le coeur, le pélican s'est arraché le coeur. Et pas seulement pour moi. Je vous l'ai dit, mais vous n'écoutez pas : le monde ne sera jamais assez vaste pour accueillir des hommes comme lui. Le monde ne comprendra jamais que les grands hommes ne sont pas ceux qui gagnent, mais ceux qui n'abandonnent pas quand ils ont perdu. »

Porté par une tension extrême, Le Coeur du Pélican nous parle de la gloire et de sa fragilité, du sport et de sa souffrance. Il raconte le courage et la destinée à la fois banale et extraordinaire d'un homme qui réussit, connaît le succès, tombe et se relève. Celle d'un homme qui refuse de ne pas aller au bout de lui-même.

L'auteur parvient formidablement à incarner ses personnages aux prises avec leurs désirs et aveuglés par les non-dits. Comment peut-on vivre « normalement » lorsqu'on a touché des doigts la gloire ?

Née en 1990, Cécile Coulon consacre sa thèse de Lettres Modernes au « Sport et à la littérature ». Le Roi n'a pas sommeil a obtenu le Prix Mauvais Genres France Culture / Le Nouvel Observateur 2012, et s'est vendu à près de 20 000 exemplaires. Avec Le Rire du grand blessé, en 2013, elle nous a offert une fable d'anticipation remarquée sur la place de la littérature dans notre société.